Supercopier

Tar and gzip

Le format TAR

Le format TAR

Pourquoi je l’utilise? Car c’est un format libre, ce qui garantit l’interopérabilité. Cela est important car cela me permet d’avoir toujours un logiciel pour faire et lire l’archive, sans license ou redevance. Cela permet d’encoder un tar sous Windows, Linux, Mac. Le faire ma propre lib pour le lire (donc réduire la taille du code car je limite les fonctionnalités à ce que j’ai besoin).

Tar and gzip

Tar and gzip

Cela me permet de découplé le format de stockage et la compression en elle même. Utiliser le format Tar avec gzip, zlib ou autre.

Comment est fait un Tar?

Vous avez les données, le contenu des fichiers. Et les métadonnées, nom, chemin, chmod, utilisateur, groupe, date de creation… Le format Tar tar fonctionne par bloque, les trous entre les bloques sont remplit par des 0 binaires. Le format est orienté stockage sur bande, il date de 1979 (normalisation 1988) mais eu des revisions entre temps.

Le fait de ne pas faire une bête sérialisation peu être gênant pour les systèmes de compression car il y as un trou de X 0 binaire. Cela rajoute du bruit, ce qui est problématique pour optimiser la compression. Si en plus l’on rajoute le faite que les entier sont stocké en chaine, ce qui réduit encore le ratio de compression comparé au binaire (voir: Compression et Binary dans le wiki de CatchChallenger). Cela réduit aussi les performances de l’encodeur et décodeur Tar de travailler en chaine et non pas en binaire (sans parler des limitations de la longueur des nombres représentés).

Un format mieux étudié pourrai avoir une taille bien inférieur sans compression et un meilleur ratio de compression.

Supprimer des meta données serai une bonne idée. Par exemple dans mon décompresseur je ne prends en compte QUE le fichier et son nom et j’ignore une grande partie et méta données: chmod, utilisateur, groupe, date de creation…

Conclusion

Je vais continuer à utiliser Tar dans le cadre de mes logiciels pour faciliter la création de plugin pour Ultracopier/Supercopier et pour l’intégration facile coté serveur dédié (99% de unix) pour CatchChallenger via un mirroir http (car pour le self hosting il y as déjà un rsync simplifié qui rends toute utilisation de Tar inutile).

Faire mon propre format n’est pas un probléme, le probléme serai de faire/maintenir et distribuer l’encodeur et le décodeur pour ce format.

This game is a independent MMORPG

Logiciel payant, gratuit, demo

Bonjour,

Vous êtes déjà vous demandé comment gagner de l’argent avec un logiciel? Il y a le modéle google/facebook qui gange sur votre vie privée et les données que vous leur confiez.

Mais je parle d’application. Il y as une partie de l’application qui est gratuite, pour montrer/promotionner votre logiciel, et une partie pour le rentabiliser. Tout est dans le ratio de ces 2 parties. Une demo c’est en général 20% du logiciel complet. Le probléme c’est quand c’est pas clairement affiché, il arrive souvent que le contenu téléchargé (DLC) représente 80% du logiciel, donc logiciel fourni est une demo qu’on vous donne sans vous le dise.

Avec Ultracopier/Supercopier c’est 99% du logiciel qui est gratuit, et quand vous payer c’est 1% de plus (le titre), sans compter le support prioritaire, l’optimisation cpu. Pour CatchChallenger, je vais plutôt faire 80% gratuit. Et la version payante, c’est 20% de plus. Avec aussi support prioritaire, correction de bug plus rapide, plus de poids pour le choix dans les fonctionnalités. Et le tout étant en GPL3, même les versions payantes.

Mais comme tout logiciel communautaire et libre, je être à l’écoute de ma commuté pour que je gagne ma vie mais que la communauté à le logiciel qu’elle veut et qui lui plait.

La version CatchChallenger vas bien sortir en fin d’année, et la prochaine version incluant pas mal d’avancé prendra 2ans pour  être faite. Je posterai la roadmap quand elle sera fini et les temps sur chaque fonctions que j’ai estimé. La version 1 aura pris au total un peu plus de 3ans, 5Mo de code, 1500 commits, 5Mo de contenu. Et ceux sans aucun revenu. Les technologies sont très avancé malgré l’apparence assez veille du jeu.

J’ai ouvert les comptes nextcoin pour qu’il soit publique et visible pour les dons comme pour les revenus commercial d’argent. Cela je pense, réponds au droit de regards qu’as la communauté sur l’argent. Sachant que je bosse 120h par semaine et que je fait le travail d’une équipe de dev complète et pro.

Bye

Supercopier 3 pour 2013

Bonjour,

J’ai bien repris le code de Supercopier maintenant. Je vous annonce que Supercopier 3 est presque fini.

Remake/COMPATIBILITÉ

C’est un remake total en lazarus. Histoire d’avoir un compilateur libre ET gratuit pour pour compiler ce projet open source. Les versions officiel qui vont être distribuer sont: Version 32Bits, version 64Bits, version portable. (Et peu être wine). Le code utilise des choses spécifique à windows, donc le port pour linux/mac natif n’est pas pour l’instant.

Supercopier pour windows 7 est maintenant prêt, même avec l’UAC.

J’ai viré les effets peu connu et gadget inutile (comme dans l’aide). J’ai essayer de minimiser la taille, mais lazarus étant + moderne, la taille est plus grosse pour un meilleur support des autres OS.

Beaucoup d’amélioration, peu de chose visible du coté de l’utilisateur. Mais il me reste encore des choses à faire.

Stabilité

Contrairement à Ultracopier, il manque énormément de contrôle. Par exemple, si le resize de la destination quand la copie est fini ne marche pas, aucune erreur n’est détecté. Il y as des fuites mémoire à certain endroits.

Dans Supercopier, les clef registre sont lu et écrite à l’arrache sans même contrôler si elle sont bonne, si elle sont bien été écrite, …

Bref vieux programme, j’aurai pas trop confiance pour l’utilisation vu la code, et pourtant, plein de gens s’en servent.

Prévoir quelque bug à cause du remake. J’ai fait certaine partie comme j’ai pu.

L’application se charge directement de charger les dlls, et utilise normalement l’UAC en cas de besoin. Donc c’est plus stable de ce coté.

Mot de la fin

J’ai besoin de beta testeur, et de dons pour continuer le logiciel. Ultracopier continue à être développé en parallèle, et je continue à le considérer comme plus moderne.

J’ai tester partage de fichiers samba vers même partage de fichiers samba depuis une machine virtuelle. Supercopier: 1Mo/s avec buffer de 64Ko config, Ultracopier à 15Mo/s moyen à 4Ko.

Merci de supporté financièrement le développement.

EDIT: application dispo sur le site officiel: Supercopier 3/2013

Autre project ou j’essaye de contacter l’autre, peu être une aliance possible: Supercopier3

Go to Top