Datacenter in bolivia (santa cruz)

Hello,

I can setup datacenter in bolivia santa cruz, tell me if you are interrested. Is very usefull to have low latency in bolivia.

The hardware configuration (by bulk):

  • Dual/Quad, 2GB DDR3, 16GB SD (10$/month, installation 60$) with storage extention SSD/HDD at the price of it
  • Octa core CPU, 2GB DDR3, 32GB SD (15$/month, installation 150$)
  • 48 Core, 128GB DDR4, 240GB SSD or 3TB HDD (50$/month, installation 1200$)
  • More hardware is available on ask. Add the hardware cost to the installation cost.
The connexion:
  • 50KB/s, 512Kbps, with rendudency in option (25$/month)
The server is lxc container instance, you can be alone on your hardware, or shared with other to have lower cost.
In case of bulk command, we can have lower cost (mostly on internet part).
Cheers,

cubox i power consumption

Hello,

How to

Cut one wire of power source, connect your 2 wire of you ampermetter to the 2 part of one wire, take care to be in 10A mode to don’t burn the fuse.

Result

Here you have the power consumption on 5V line (then without the adaptador power, I have used an DT-830B):

– 1.35W at idle (0.27A)

– 3.9W at full (0.78A)

– 0.8W at idle without ethernet cable (0.16A)

– 0.9W at idle with ethernet speed 100Mbps (0.18A)

Is into server node, then no X, CAAN, console only, all kernel module disabled when device not used. Only use micro SD card, network (1000Mbps), no thing more. No HDMI, no eSata, no sound, governor « conservative », …

Factor

The electronic factor is voltage for the major part,  and frequency. That’s mosly depend of CMOS nm process. After the power gating allow part of chip to be disabled.

iMX6 seam to be 40nm, hardware limits: 396 MHz – 996 MHz900mV – 1.5V0.75mm2.

The big.LITTLE allow cut down the power because send the work to small CPU to allow the big cpu (and power hungry) to be down, and the power gating shutdown it.

Cheers,

Haswell

Salut,

Je viens de changer mon vieux core i5 750 contre un Intel haswell i5-4670 avec une ASUS B85M-G, je suis passé de 65W idle – 120W max, à 27W idle – 87W max.

Je viens de recevoir mon cubox i4 pro, donc je fait plein de teste, je vais pouvoir reconvertir mon RPI en programmateur de bios, et je tente de faire marché gentoo à la place de debian sur l’un de mes cubox i pour avoir un serveur de backup. Debian + xbmc debian semble être buggé, et l’installation de RetroPie meme avec des adaptations ne marche pas. J’aurai bien aimer avoir lecteur DVD, film + console de jeu retro. Je tenterai le noyau 3.14 qui supporte HummingBoard et cubox i, mais j’ai pas compris ce qu’il supportais précisment: affichage (drm + kms), boot, ethernet, eSata, …?

Bye

Geode LX vs raspberry pi

Bonjour, je vais enfin quitter mon fit pc 1 (geode LX 500MHz) pour mon raspebrry pi (arm 700MHz).

Voila les résulats de mes bench, sur la décompression du kernel de 6Mo par défaut:

raspberry pi: 700ms pour décomprésser, 80ms sur mon core2duo, 70ms pour mon core i5 750, 830ms pour mon cpu geode.

Donc le raspberry pi est plus puissant, alors que j’utilise gcc 4.5 qui est mal optimisé pour les arm, et il consome beaucoup moins.

 

EDIT: 31 juillet 2012: le noyau n’est toujours pas stable pour s’en servir de passerelle, ni de nas, ni du moindre truc qui demande un minimum de stabilité.

UEFI me voila!

Bonjour, j’ai enfin mon matos EFI (ou UEFI), c’est avant tout pour la chaleur qu’il fait ici (bolivie), mais aussi pour maitrisé l’EFI pour le travail.

Résultat, seul le cd d’ubuntu 12.04 (voir certain moins récent) permette de booter en pur efi, j’ai marqué avec parted la partition de boot en fat32 comme « boot », et j’ai mit les bon fichiers partout, ca marche pas en efi (heureusement ça boot en bios). Comme linux support GPT en mode bios (comme c’est sur mon ancien pc), et en mode EFI, ça lance le boot.

En mode verbose, ça commence à lancé le noyau puis l’écran freeze, pour une raison ou une autre kms sur mon AMD 3650 llano (fusion donc), kms ce lance pas et produit un bug video qui freeze le mode console, lors du passage sur X j’ai un écran corrompu. Il doit avoir un moyen de tout faire marché vu que le livecd de kubuntu 12.04 marche.

Sur le materiel en lui même j’ai noté: Support du mode bios et du boot en mbr. Mise à jour depuis le bios (faut juste indiquer le fichier de bios sur une partition), j’ai pas mon wattmettre pour voir le mode économie d’énergie, et si il change vraiment quelque chose. Le reste des options est assez traditionnel. Je note que pour des fonctionnalité équivalente ou suppérieure, cette carte grace à l’éfi boot largement + rapidement (1s pour arrivé au boot loader), si en plus je peu booter en directe un noyau linux (comme le noyau 3.3 avec l’option efi stub), ca me permet d’étre sur mon bureau en 5s max. 1s bios, 1s noyau + init, 3s services + kde.

UEFI (EFI) pour les nulls

Tout comme l’ipv6, l’UEFI existe depuis longtemps, mais c’est due à une limitation technique qui rends impossible l’utilisation du bios pour les disques dur de plus de 2.2To que les constructeurs s’y mettent.

Mettons les chose aux points: Actuellement avec les BIOS, c’est un machin de 30 ans, qui vas chercher sur les 1er octect du disk les codes à excuté (soit un petit programme), celui la est de 512octect. Ensuite le bootloader peu ce lancé, puis l’OS. Et la limite des 2.2To et fait par le partitionnement MBR supporté par le BIOS.

Maintenant l’UEFI ou appéllé aussi EFI: Il est beaucoup plus évolué, il est capable de comprendre le partitionnement du disk dur, qu’il soit en MBR (BIOS) ou en GPT (nouvelle norme) qui se répends partout et qui n’as plus la limite des 2.2To. Ensuite si la partition est dans un format supporté (FAT32 par exemple), et si elle est marqué comme bootable (parted /dev/sda1 set boot on, un truc du genre), il peu ce baladé dans l’arboressance de la partion, il voir si dans le dossier efi/ à la racine, il oui chaque OS à son propre dossier, avec son programme EFI dedans. Donc sans aucun boot loaded on peu lancé directement l’OS et c’est la carte mére qui peu proposé tout les OS détecté sur tout les disk et sans qu’il ce marche sur les pieds.

Mais le programme EFI n’est pas forcément un OS, ça peu étre un bootloader (telque grub2 ou  elilo), un programme de diagnostique… et donc depuis votre interface EFI vous pouver vous balader sur la partition, y mettre des programmes EFI, puis les executés. N’ayant plus besoin de la zone de 512 octect au début du disk, mais juste un disk partitionné, avec un partition FAT32 (ou autre format compatible), vous pouvez copié votre OS facilement par copier collé, idem pour votre cd d’installation (une clef usb en FAT32 et un copier collé suffit)

 

Coté machine virtuelle, virtual box support trés bien l’UEFI, mais il n’as pas de menu. Ovmf pour qemu permet le support de l’UEFI, mais il y as des bugs. Mais en appuyant par exemple sur F1 au boot vous aurai un menu type bios, avec un explorateur de fichier, choix de l’ordre de boot, liste des périphériques installés, partitionnement, boot via le réseau, …

Vous avez aussi pour les plus geek d’entre nous une console, pour faire un certain nombre de chose (elle peu même ce connecté à internet pour téléchargé la mise à jour du BIOS et ceux directement depuis le BIOS). Il peu étre graphique. Il protége les appelles au matériel directe (protection pour mettre une tension > 50v dans le cpu, ou autre connerie du genre).

Dans mon comparateur de prix pour l’espagne: http://www.calle-hardware.com/placas-base/ 153 carte mére vendu, 21 ont l’UEFI.

L’UEFI est une norme, et au même titre que l’http, l’implémentation peu étre bonne comme médiocre. Donc votre carte mére peu booté rapidement (içi <2s avant le lancement de grub), et étre super stable, ou tout l’inverse.

Si vous ajoutez tu matos vous pouvez le voir, mettre le drivers sur la partition FAT32, ensuite votre BIOS peu explorer tout les hdd connecté sur votre nouveau controleur SATA 9999 à 10000Go/s! Idem pour la carte réseau ajouté pour maj le bios directement depuis internet. Avec tianocore j’ai personnalisé splash.

 

Donc vous l’aurez compris, l’UEFI c’est un mini OS, ayant plein d’avantage, mais surtout passé la limite des 2.2To, et ce passé d’avoir à installé un bootloader car maintenant il est directement inclut dans la carte mére, ça évitera bien des problémes.

 

Menu principal de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu principal de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Explorateur de fichiers de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Explorateur de fichiers de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu de drivers de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu de drivers de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu du matériel de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu du matériel de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Splash personnalisé de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Splash personnalisé de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu de boot de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)
Menu de boot de l'UEFI (coreboot + tianocore => ovmf)